//
vous lisez...
Découvrir le sixième sens, Ils ont dit, Interviews, portraits, Tous les articles

Vos histoires d’intuition…

Pressentiments, petite voix, synchronicités, impressions : best off des meilleures histoires d’intuition des lecteurs de ce blog, partagées via des commentaires au fil des articles, par message privé ou bien lors d’un échange en direct. Un grand merci à eux : ces témoignages sont une source d’inspiration, de connaissance et de transmission précieuse. Ouvrez, ouvrez la cage aux intuitions !

3068996087_1_7_4NLwL5yE

Blandine « Le livre que je cherchais était au fond du caddy »
J’aime lire, et j’aime la science fiction. Ca faisait plusieurs fois que je tentais de lire le cycle de « Dune » de Frank Herbert, dont j’avais entendu le plus grand bien, en tentant de l’emprunter à des relations). Mais rien à faire, j’abandonnais rapidement, je n’arrivais pas à accrocher. Un matin, je me décide. Je vais acheter le livre, le premier tome. Comme je dois aller faire mes courses, je me dis que je vais en profiter pour regarder s’il est en vente dans la grande surface en question. Je prends un caddy … et là, stupéfaction ! Au fond, il y avait le premier volume de Dune. Juste celui que je voulais acheter… J’ai du me « botter les fesses » pour lire la première cinquantaine de pages … Puis, je n’ai plus réussi à décrocher !

Céline « Je voyais de la violence au loin »
« Les attentats de novembre 2015 m’ont beaucoup affectée comme beaucoup d’entre nous. Je me suis remémorée justement, deux semaines avant, lorsque j’étais chez des amis non loin du boulevard Voltaire, à Paris, proche des lieux du drame, leur avoir posé la question si le plan Vigipirate était vraiment actif. Il ne me semblait pas très visible (je vis à l’étranger depuis plus de neuf ans et reviens à Paris deux fois par an environ). De plus, en octobre, le mois précédant les attaques, j’ai fait plusieurs rêves, où je me sentais en danger, un danger impalpable mais bien réel, dans la rue, cela pouvait surgir de nulle part. Dans un autre rêve, je voyais aussi de la violence au loin. Je me pose la question de savoir si j’ai senti ce danger, c’est plutôt perturbant. »

Anthony  « Un pur instant de magie »
 « 1999, j’ai 22 ans. J’entreprends un second voyage en solitaire à bicyclette en Autriche. Cette année là, le Danube fait le gros dos au travers d’inondations séculaires. Je me retrouve bloqué dans une gorge pendant quelques jours, entravé dans mon voyage. Déprimé, je fais part à mon père au téléphone de mon possible retour anticipé. Le voyage ne veut pas de moi. Ce soir là, je dors chez des gens qui m’accueillent à bras ouverts en me laissant les clefs de leur maison pourtant très confortable. Le genre de rencontre qui regonfle à bloc. Je repars deux jours plus tard après avoir aidé à nettoyer une pépinière. Je me demande comment je vais pouvoir récupérer la route vers Vienne qui exige de traverser le Danube. Là dessus, je prends ma carte à un carrefour et j’entends quelqu’un sur un vélo qui déboule devant moi en disant, sans s’arrêter, ce que je crois être « brûcke » et suivi d’autres mots incompréhensibles. Le mot fait Tilt alors que je ne parle pas du tout la langue: un pont! C’est ça qu’il faut que je trouve. Je rejoins à toute vitesse l’homme sur son vélo et je tente la discussion en anglais. Il a 70 ans, me dit qu’il était dans les ponts et chaussées et qu’il a construit nombres de ponts impressionnants. Là dessus, il poursuit la discussion en français tout en pédalant et me raconte l’histoire de sa ville. Je veux lui demander pourquoi il avait dit pont en me croisant à l’instant mais il me signale: C’est ici que je vous laisse en tournant à gauche. Et de poursuivre par un: C’est tout droit! Mais… je ne lui ai jamais dit ou j’allais! Je décide de l’écouter et je tombe sur un pont direction… Vienne…tout juste réempruntable après avoir été bloqué par les inondations. Mon chemin devait continuer, je crois, mais l’énigme reste totale. Un pur instant de magie. »

L. « Mais pourquoi suis-je allée jusqu’à la cabine téléphonique ? »
« Je voulais vous partager cette intuition : un jour,  je suis en ville, j’ai un appel urgent à donner. Mais mon téléphone est déchargé, et je n’ai pas de carte téléphonique. Je vois un groupe de trois cabines téléphoniques de l’autre coté du boulevard. Pourquoi je m’y rends alors que je n’ai pas de carte ? Je ne sais pas ! En plus, j’entre sans le savoir dans la…bonne cabine ! Une carte est restée flanquée dans l’appareil, quelqu’un a dû l’oublier. Je la retire, la remet : il reste plein d’unités… Je peux passer mon appel urgent ! Voilà une intuition qui m’a bine guidée, malheureusement au niveau professionnel, je n’arrive pas à cerner mes intuitions et je piétine… »

Frédéric « Une coïncidence impressionnante pour un esprit rationnel comme le mien »
« J’étais à une soirée entre amis, ambiance cool. Je rencontre un type que je ne connaissais pas, et on commencer à bien discuter. On se met à parler de notre enfance, de ce qu’on aime bien, et puis la conversation dérive vers un skieur finlandais de glisse, pas hyper connu, mais qui se trouvait être notre idole de gamin à tous le deux. On a eu un échange passionné jusque tard dans la nuit. Le lendemain matin, au petit déj, j’allume la radio, et j’entends, halluciné, que le skieur en question est justement décédé la veille. J’avoue que j’ai été très impressionné, surtout que j’ai un esprit très rationnel, je suis prof de sciences ».

Odile « L’intuition me parle d’énergie, d’ultra-ressentis, de sens en éveil… »
« Toute ma vie, j’ai ressenti ou pressenti comme une présence, bienveillante, qui me protégeait, veillait sur moi, ou m’indiquait parfois vers quoi ne pas aller. A chaque fois que j’ai cru cette présence enfuie, éteinte, ou endormie, j’ai fini par comprendre que c’était de moi dont cela parlait, que j’étais en fuite de quelque chose, ou baissant la garde avec moi-même. Chaque fois que j’ai douté de mon intuition, c’est que je doutais de moi même. Dans la vie que je mène, j’essaye de garder contact avec elle, malgré les stress, le quotidien. Si cela n’étais pas le cas, j’aurais le sentiment de me trahir. Pour moi l’intuition me parle d’énergie, d’ultra ressentis, de sentiments diffus, de surgissements de faits, de sens en éveil, de rencontres, d’échanges, de lectures, de parfums, elle se présente de diverses façons et elle ne me veut que du bien, je le constate à chaque fois. Voilà. »

A. « Et s’il était en panne ? »
« J’ai remarqué pour ma part que la « bonne » intuition arrivait dans la seconde qui précède une décision : c’est très rapide et j’ai une grande tendance (habitude ?) à écouter la raison qui m’écarte de cette voie… Le dernier exemple concret est l’achat d’un petit aspirateur (dans un carton) : au moment même où je tendais la main pour le saisir j’ai entendu « et s’il était en panne ? C’était le cas… »

Arroux « Le point de départ de mon cheminement spirituel »
« Lorsque je suis tombée enceinte, j’ai demandé à une collègue d’être la marraine de ma fille qui devait naître à la mi-novembre 1992. Elle fut très touchée de cette demande, car depuis bien longtemps, elle souhaitait avoir un deuxième enfant. J’ai eu des contractions un mois avant, et j’ai accouché un 11 octobre, également le jour d’anniversaire de la marraine de ma fille ! Le comble de tout cela fut que ma collègue tomba immédiatement enceinte et mit au monde par voie naturelle neuf mois après une 2ème fille qui est née un 19 juillet, jour d’anniversaire de mon frère. Un vrai miracle car les médecins étaient formels, il était impossible qu’elle puisse un jour retomber enceinte. Ma fille s’appelle donc MARINE et sa marraine MARTINE. On trouve le prénom de ma fille dans son prénom alors que je ne l’avais pas du tout pensé quand je l’ai choisi. Cette belle synchronicité fut le point de départ de mon cheminement spirituel…

… Toutes ces histoires sont des pépites, des témoignages reflétant tous la complexité et la richesse des manifestations intuitives : ressentis flous mais insistants, rêves, coïncidences qui font sens,  pressentiment, compréhension subite dans une langue inconnue… Ils rapportent aussi le doute, l’incertitude, l’incompréhension, l’incrédulité et parfois et aussi la joie, la magie, le sentiment d’être accompagné d’une présence. Ils racontent la fragilité et l’évanescence de ce sixième sens que nous tentons d’apprivoiser dans notre vie et qui parfois s’offre à nous comme un cadeau.

Pour continuer cette belle chaîne intuitive commencée avec mon blog et qui se prolonge avec vous, lecteurs, h’hésitez pas à partager vos petites et grandes histoires d’intuition avec moi via l’onglet Contact de ce blog. Merci !

Isabelle Fontaine
www.histoiredintuition.com

À propos de Histoire d'Intuition - Isabelle Fontaine

Journaliste en santé naturelle et en développement personnel, je suis également auteur, spécialiste de l'intuition. J'ai publié "Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions" (Ed. Leducs, 2013), "Cahier de Digital Détox" (Ed. Solar, 2015) et "Devenir Mère et Réussir sa Vie Professionnelle" (Ed. Leducs, 2012). J'anime les blogs Vivre Mieux ! (www.leblogvivremieux.com) site collaboratif sur le bien-être et Histoire d'Intuition (www.histoiredintuition.com) sur lequel je partage réflexions, témoignages et conseils pour mieux connaître et développer son sixième sens.

Discussion

4 réflexions sur “Vos histoires d’intuition…

  1. Autre histoire (réelle) d’intuition …

    TSUNAMI du 26 Décembre 2004 en Thaïlande

    Décision (prise par un moniteur de plongée expérimenté) de ré-embarquer ses passagers, et de filer vers le large

    En effet, à la vue du comportement de nombreux bancs de petits poissons qui, bizarrement, s’enfuyaient tout à coup vers la haute mer, ce moniteur de plongée a anticipé, et a immédiatement intimé l’ordre à ses « stagiaires » de remonter dans le bateau.
    Il a mis plein gaz vers le large, et a pu, assez tôt, passer les deux vagues (encore franchissables, car assez loin du rivage).
    Résultat : tout le monde est sain et sauf …

    (cf. également, en Indonésie ce jour-là, le comportement instinctif des animaux [éléphants notamment] qui, très agités déjà quelques heures auparavant, se sont spontanément réfugié sur les hauteurs, et ont ainsi assuré leur survie …).

    L’intuition, on le sait, n’est un facteur fiable que si elle s’accompagne d’une bonne portion d’expérience.
    L’intuition serait donc, en résumé, le fait de SAVOIR MOBILISER, plus ou moins consciemment, UNE PARTIE DE NOTRE MÉMOIRE, DE NOS ACQUIS, D’EXPÉRIENCES VÉCUES, bref : de retours d’expérience connus·-

    C’est en réalité la mise en place d’un processus de croisement quasi-instantané d’une perception d’événement(s) avec une expérience passée, une reconnaissance d’informations oubliées (comparaison instinctive de la situation avec ce qui a déjà été vécu / « appris » auparavant), une sorte de « vision » de ce qui va se passer.
    Une « clairvoyance instantanée », une « petite voix » qui se fait souvent entendre : cette impression de savoir quelle est la bonne décision à prendre, sans vraiment pouvoir expliquer pourquoi …

    Le principe est clair = se servir des connaissances du subconscient (raisonnement par analogie). Y sont enregistrées beaucoup plus d’expériences et d’impressions que ce que l’on est capable de consulter consciemment [mode « balayage »] (informations mises en relation entre elles).
    Le cerveau assimile de façon presque instantanée la situation rencontrée à une (ou plusieurs) situation(s) similaire(s) déjà vue(s)/vécue(s), afin de trouver la réaction la mieux adaptée.

    L’intuition implique donc bien une connaissance poussée de son environnement et des paramètres en jeu, et naturellement, en contrepartie, nécessite de SE METTRE EN POSTURE DE VIGILANCE face à la situation observée !

    … L’intuition en « sait » parfois beaucoup, voire plus que nous ! …

    Bien à vous,

    Gérald CHAMMING’S
    (Management consultant, Trainer & Coach)

    Aimé par 2 people

    Publié par Gérald CHAMMING'S | 4 février 2016, 16 h 45 min
  2. Je commence à écouter les signes car j’ai vécu deux expériences ces derniers mois qui ont renforcé en moi cette conviction d’être plus attentive aux messages sous forme de micro-événements à défaut d’intuition à ce moment là ? Lorsque l’inspiration n’est pas au rendez-vous, il ne faudrait pas aller contre sa nature intérieure qui nous parle dans un autre langage plus subtile par une situation parfois symbolique qui intervient contre notre volonté consciente …

    J'aime

    Publié par Lunesoleil | 1 avril 2016, 9 h 30 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Vos histoires d’intuition… | Histo... - 4 février 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Stage « Venez vous connecter et jouer avec votre intuition ! », 18-24 juin, Pontempeyrat

stage intuition

Le Livre Développez votre intuition…

Développez votre intuition pour prendre de bonnes décisions, un livre d'Isabelle Fontaine, préfacé par Thierry Janssen, publié aux Editions Leducs - Quotidien Malin

Recevez par mail les nouveaux articles d'Histoire d'Intuition

Rejoignez 844 autres abonnés

Conférence Intuition

Articles les plus lus

Archives

%d blogueurs aiment cette page :