Nous avons tous un potentiel créatif qu’il ne tient qu’à nous d’éveiller et de stimuler. Ce faisant, l’on va affiner ses capacités intuitives. Car créativité et intuition fonctionnent comme des vases communiquant. Inséparables comparses, elles se stimulent et se nourrissent l’une l’autre. Ce qui est intuitif n’est jamais très loin de ce qui est créatif. Et vice versa.

intuition créativité
L’intuition nourrit la créativité et vice versa.

Quel est donc le lien entre intuition et création ? Si vous posez la question à une personne ayant une pratique artistique ou créative, qu’elle quelle soit, il se pourrait qu’il vous réponde quelque chose du genre « mais voyons, c’est la même chose » ou encore « ça marche ensemble ! ». Pour le cinéaste David Lynch par exemple, l’intuition est « la connaissance, le savoir, un flux d’idées permettant de voir ce qui marche ou ne marche pas, et de résoudre les problèmes. » Et de préciser, dans une interview accordée au magazine CLES : « C’est l’outil le plus important, non seulement pour l’artiste, mais pour quiconque réalise quelque chose ».

Inspiration et vision intuitive

C’est un fait, les artistes recourent à leur intuition pour créer. Ils le font instinctivement, sans réfléchir, avec une facilité qui peut en déconcerter plus d’un. Mais quel est donc leur secret ? C’est tout simple : ils adoptent sans le vouloir une attitude « intuitivo-tolérante », consistant à apporter une attention particulière à leur vie inconsciente, via les rêves et les symboles, mais aussi à se mettre à l’écoute de leurs émotions, sentiments, impressions, sensations, et également d être tolérant à l’intangible, l’inexplicable, le complexe, le mystérieux, l’inachevé.

Ce comportement fait des artistes des personnes originales, complexes, sensibles, réceptives… et contradictoires ! Cette intuitivité à fleur de peau des artistes leur ferait même expérimenter de manière préférentielle certains phénomènes liés au sixième sens. Ainsi le journaliste Erik Pigani rapporte dans son livre-enquête Psi (Ed. du Châtelet) de nombreuses études menées depuis les années 60, mettant en lumière les « capacités psi » des artistes. Ceux-ci seraient en effet réceptifs, au delà de la moyenne du commun des mortels, aux phénomènes de communication d’inconscient à inconscient -ou télépathie. Parmi les différentes catégories, à noter que les musiciens seraient d’ailleurs les plus doués dans ce domaine.

Le cas Dali

Floue et mystérieuse… Lorsqu’on évoque l’intuition dans la pratique artistique ou créative, il est un terme qui revient toujours : l’inspiration. Ce flux d’idées « justes », coulant de source, avec évidence et sans forcer, fait rêver plus d’un apprenti artiste. Elle est ce Graal, si difficile à conquérir, cette ‘vision intérieure’ permettant au créateur de voir au cœur des choses. Parfois, cette vision n’est pas que métaphorique. Il peut leur arriver véritablement de percevoir avec justesse des éléments présents, mais non perceptibles de manière conventionnelle…
Ainsi, cette étonnante histoire rapportée par la psychologue Anne Ancelin Schützenberger rapporte dans son livre « Aïe, mes aïeux » à propos de Dali. Le peintre était obsédé par le tableau l’Angélus du soir, de Millet. Il fit 64 remake à sa façon de cette toile qui représentait un couple de paysans penchés sur un panier de pommes. Une étude aux rayons x du tableau révéla un jour que le panier de pommes cachait le cercueil d’un jeune enfant, effacé par Millet, car jugé trop triste. Dali, qui était hanté par le décès de son frère aîné, avant sa propre naissance, et dont il portait le nom, déclara, lorsqu’il apprit l’histoire « j’ai toujours subodoré la mort d’un enfant dans ce tableau ». Dali, immense créatif, avait en outre une manière très particulière de travailler. Très au contact de ses rêves qui l’inspiraient, il se munissait d’une petite cuillère, qu’il tenait dans sa main lors de ses siestes. Lorsque, l’assoupissement étant là, il la lâchait, le bruit sur le sol le réveillait et il pouvait recueillir à cru le matériau de ses songes.

Développer sa créativité pour développer son intuition

Mobiliser ses ressources créatives est intimement lié à la mobilisation de ses ressources intuitives. Et l’un des premiers pas à faire pour éveiller notre potentiel créatif -et développer notre intuition- est de commencer par se débarrasser de ses blocages. Voici les quatre le plus encombrants :

– Croire que seule compte la « grande créativité »
… Toutes les formes de créativité sont importantes et épanouissantes pour nous, y compris celle du quotidien, qui nous fait inventer un nouveau plat de cuisine, ou trouver une solution inédite de bricolage. Prêtez-y attention, et valorisez-les dans votre vie.
– Penser qu’il faut utiliser son cerveau pour créer
… Faux et archifaux disent les spécialistes. Au contraire, plus nous allons mobiliser notre cerveau gauche –rationnel- moins nous serons inspirés. L’idée étant de mobiliser de concert ses deux hémisphères, droite et gauche, les deux communiquant ensemble via le corps calleux. C’est en favorisant les moments de loisirs, de sport, de lâcher prise qu’on va stimuler à la fois notre créativité et notre intuition.
– S’évertuer à gommer sensibilité et émotivité de sa personnalité
… Ces traits de personnalité sont mal vues dans notre société, chez les hommes en particulier. Nombreux sont ceux alors qui cherchent à les étouffer, alors que, bien utilisées, ces qualités sont précieuses –pour ne pas dire indispensables- à l’expression de la créativité et de l’intuition. Laissez parler vos émotions et vos sensations, écoutez ce qu’elles ont à vous dire.
– Vouloir être parfait
… La perfection n’existe pas dans la créativité, elle est même contre performante car elle induit une pression, qui décourage l’expression personnelle. Tout processus créatif est forcément un tâtonnement, un assemblage qui ne peut être comparé à aucun autre et qui comporte des phases d’essai. Autorisez-vous donc à créer, sans chercher à satisfaire à des diktats, qu’ils viennent de vous ou des autres. « N’ayez pas peur de la perfection, vous ne l’atteindrez jamais », disait Dali : de quoi nous décomplexer…

Isabelle Fontaine

stage et formation intuition isabelle fontaine

VENEZ DEVELOPPER VOTRE INTUITION ET APPRIVOISER LA SYNCHRONICITE !
Masterclass en ligne « Initiation intuition et synchronicité » : atelier de 4 h00, convivialité, approche théorique, programme d’entrainement.
– Stage « Libérez la voix de votre intuition » : en week-end à Montreuil, pour expérimenter l’intuition et répondre à des questions personnelles.
– Séminaire « Développer son intuition pour cheminer vers soi » : séjour à Brocéliande ou en Ardèche pour vivre une profonde connexion à son intuition.