« Anticipation physiologique prédictive » : le pressentiment prouvé par les scientifiques

« Anticipation physiologique prédictive » : le pressentiment prouvé par les scientifiques

Savoir quelque chose avant que cela ne produise… Non, ce n’est pas de la science fiction, mais un phénomène intuitif appelé pressentiment. Les neuroscientifiques lui ont consacré des études ayant mis en évidence son existence, qu’ils appellent dans leur jargon « l’anticipation physiologique prédictive ».

Telle une antenne intuitive, le corps pourrait être capable de capter en avance certaines informations. Image : Justin Peters.

Alors qu’elle s’amuse à une soirée, Mélanie pense soudainement à son mobile. « Il va falloir changer de modèle», se dit-elle machinalement. Un peu plus tard,  une amie lui emprunte son smartphone. Mélanie accepte malgré une sensation de malaise qui l’étreint et une tension au plexus solaire. Au moment de lui rendre le téléphone, l’amie fait un mauvais geste. L’objet tombe sur le carrelage. Endommagé par la chute, Mélanie devra bien investir dans un nouvel appareil… Jean se rend à son travail en voiture. Alors qu’il conduit, la pensée « je dois appeler mon assurance » lui traverse l’esprit. Il ressent de l’inquiétude, les muscles de ses cuisses et des bras se crispent. Quelques instants plus tard, une voiture lui fait une queue de poisson, c’est l’accrochage. Il faut dresser un constat et Jean se retrouve effectivement en train d’appeler son assurance… Proche de sa grand-mère, Emmanuelle lui rend visite régulièrement dans sa maison de retraite. Un dimanche, alors qu’elle pousse la porte de sa chambre, un frisson la parcourt, telle une vague d’énergie. Une petite voix lui dit : « C’est la dernière fois que tu la vois ». Emmanuelle chasse cette pensée de son esprit, et profite de l’après-midi avec son aïeule. Celle-ci décédera plus tard dans la soirée…

 Anticipation physiologique prédictive

Des histoires comme celles-là, vous en avez certainement vécues, ou bien vous connaissez quelqu’un qui en a fait l’expérience. Elles relèvent du pressentiment, c’est-à-dire lorsqu’on capte intuitivement une information sur un événement futur, et ce, avant qu’il ne se produise. Ces phénomènes intuitifs, qui s’accompagnent souvent de manifestations corporelles « alerte », sont souvent rejetées comme des affabulations ou bien attribuées au pur hasard. Elles pourraient être cependant bien plus répandues et banales qu’il n’y parait, et même avoir été observées par la science. C’est du moins ce que suggère de nombreuses études menées depuis une quinzaine d’années dans des laboratoires de recherche qui éclairent d’un regard nouveau ces manifestations intuitives que les neuroscientifiques appellent dans leur jargon « anticipation physiologique prédictive ».

Ainsi, une méta-étude publiée en 2012 dans le magazine Frontiers in Psychology, révèle que le corps peut pressentir des événements sur le point de se produire, sans qu’on en ait conscience, et sans qu’aucun indice sensoriel ne se soit préalablement manifesté dans l’environnement. Cette étude, menée conjointement par trois universités aux USA et en Italie et coordonnée par le laboratoire de neuroscience et de perceptions cognitives de la Northwestern University, à Chicago, indique que notre corps semble avoir la capacité d’anticiper de futurs événements.

« Des découvertes récentes en biologie quantique pourraient peut-être permettre d’apporter des explications au pressentiment et son lien avec le corps ».

Julia Mossbridge, Nortwestern university, chicago

Ainsi, des mesures physiologiques prises sur des volontaires participant à une expérience consistant à projeter devant eux de manière aléatoire des séries d’images –certaines calmes et apaisantes, et d’autres violentes ou érotiques- ont montré des réactions au niveau du cœur, de la peau, des ondes cérébrales et du système nerveux, survenant entre 2 et 10 secondes avant une image fortement connotée.

Etre attentifs aux signaux de son corps

De même, la célèbre expérience de « l’Ioawa gambling task », menée en 1994 par neuroscientifique américain Antonio Damasio, a aussi mis en évidence ce phénomène. Destinée à l’origine à étudier comment nous prenons nos décisions, de manière intuitive ou bien rationnelle, elle a montré que des joueurs participant à un jeu truqué montraient des signaux physiologiques juste avant que ne se présentent devant eux des cartes défavorables truquées censés les faire perdre… Bien que ce phénomène soit prouvé scientifiquement, il est à l’heure actuelle impossible de l’expliquer.« Des découvertes récentes en biologie quantique pourraient peut-être permettre d’apporter des réponses au pressentiment »,  avance de son côté Julia Mossbridge, du laboratoire de neuroscience et de perceptions cognitives de la Northwestern University, à Chicago.

Dans ces études, le corps est mis en avant comme le principal médium pour « prédire » le futur. Cela invite à prêter une attention particulière à ses sensations corporelles, lesquelles pourraient ainsi nous avertir de manière intuitive d’un danger, ou, au contraire, d’une occasion à ne pas rater… Le corps peut être comparé à une antenne capable capter des signaux physiologiques « intuitifs » propres à chaque individu : impression de vibration, d’oreille qui bourdonne, douleurs diffuses, frissons, sensations de décharge électrique, de picotement, sensation de fermeture au niveau du cœur ou d’ouverture, ventre qui se serre, sensation « d’impatience » dans les mains, les bras, les jambes, mini vertiges, lourdeur etc. Cette attention au corps et à ses messages intuitifs constitue pour certains un outil de prise de décision. Ainsi, le célèbre financier hongrois Georges Soros se fie à son mal de dos,  lequel se révèle exactement proportionnel au risque d’un placement financier! Ou encore le fondateur de Virgin, Richard Branson, qui affirme dans une interview se décider sur une affaire, uniquement par la sensation d’excitation générée -ou pas- dans son corps.

Souvent mis de côté dans l’intuition considérée à tord comme une perception « éthérée », le corps a au contraire une place centrale dans le sixième sens. La chercheuse Claire Petitmengin, auteure d’une thèse de phénoménologie* sur l’intuition, L’expérience intuitive (édition l’Harmattan), note avec pragmatisme, et ce après avoir interviewé de nombreuses personnes que « L’exception n’est pas d’avoir de l’intuition, mais de se rendre compte de la perception sensorielle intuitive qui l’accompagne ».

Isabelle Fontaine

*Phénoménologie : branche de la philosophie étudiant les phénomènes

STAGES INTUITION AVEC ISABELLE FONTAINE- PROGRAMME 2022-2023
-Stage week-end « Libérez la voix de votre intuition ». Pour déployer son intuition et éclairer des questions personnelles. Paris: 29-30 oct 23 / 4-5 mars 22/ 8-10 avr 23. Lyon : 10-11 déc 22.
-Retraite « Développer son intuition pour cheminer vers soi ». Pour explorer l’intuition en profondeur, vivre une reliance de groupe et contacter son essentiel. Brocéliande 1-5 mai 23, Ardèche : juil 23.
-Masterclass en ligne « Initiation à l’intuition et synchronicité ». Pour découvrir l’intuition et la synchronicité de manière ludique. 2 soirées live, 15 jours de pratique, 17 nov & 1er déc 22.

2 commentaires

  1. Claire

    Depuis hier matin, je ressens quelque chose d’hyper positif. Un sentiment de changement avec un mot qui me revient: rencontre. Mon cœur s’emballe comme quand on est amoureux. Comme si tout allait changer… Je ne sais pas si c’est un pressentiment, je pense que oui. Et ça dure depuis hier…

    Réponse
    • Histoire d'Intuition - Isabelle Fontaine

      Merci pour votre partage précieux Claire. restez bien en contact avec ces sensations dans votre corps, continuez de leur faire une place, accueillez -les totalement. Soyez bien attentive à tout ce qui se passe autour de vous… Quant à la suite, Je serai heureuse que vous me la partagiez … 🙂

      Réponse

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

oeuvre Magritte pop-up newsletter

Allez à la rencontre de votre intuition

 

Découvrez chaque mois de nouveaux articles pour développer votre intuition.

Ainsi que les dates des stages et événements à venir, et sortie de livre.

Rejoignez dès maintenant mes 1 500 autres abonnés.

Merci pour votre inscription, on se retrouve très vite dans votre boîte mail.

%d blogueurs aiment cette page :