//
vous lisez...
L'intuition en pratique, Tous les articles

Je médite, donc j’intuite

Par son action de recentrage intérieur et d’apaisement de l’esprit, la pratique méditative est une invitation à se connecter à son intuition. Mais comment procéder ? Existe-il une ou plusieurs approches ? Est-elle à la portée de tous ?

intuition méditation

Le lien intuition et méditation est évident dans les traditions spirituelles orientales. Par la pratique assidue de la méditation, l’ont affine sa vision intérieure et l’on peut atteindre la prajna la sagesse intuitive dans le bouddhisme.

Si en vogue, la méditation… La voilà bien installée, depuis une dizaine d’années maintenant, à la une des sommaires des magazines et dans les rayons de librairies grand public. Décomplexée, laïcisée, on l’appelle  Mindfulness ou Pleine conscience. Nombre d’études sérieuses mettent en avant ses mérites sur la santé, à la fois physique et psychologique : diminution de l’hypertension, du stress, des variations d’humeur et amélioration les états de déprime légers. Elle nous rend plus alerte, plus présent à nous-mêmes et au monde, plus attentif aux vraies priorités dans un monde où tout file à a la vitesse de l’éclair… Et également plus disponible à notre intuition.

La voie royale de l’intuition

Il existe en effet un lien étroit entre l’esprit calmé, recentré, apaisé et nos capacités intuitives et sensitives, si bien que l’on peut dire que la méditation est la « voie royale » de l’intuition. Un lien qui est d’ailleurs une évidence pour les traditions spirituelles orientales dont la méditation constitue une pratique centrale. Pour les Bouddhistes, un travail assidu méditatif permet d’atteindre la sagesse intuitive –appelée prajna-. Elle est aussi l’une des voies pour atteindre l’état « d’Eveil », et connaître des expériences transcendantales rapportées par certains méditants. Au-delà de ces états spirituels, la méditation est avant tout une invitation, dans nos quotidiens survoltés, à reprendre le contrôle sur son esprit dispersé, pour paradoxalement, mieux le libérer. Et ainsi le rendre plus disponible à notre intuition, qui elle, s’exprime dans le calme et l’assise intérieure.

Par sa pratique, la méditation nous invite à nous poser pour observer le tumulte de nos pensées agitées, et à nous entraîner à prendre de la distance avec elles.

Revenir à l’instant présent

Comment méditer ? Le principe est simple, et accessible à tous, même aux enfants, bien que dans ce cas observant des règles différentes (voir dans le guide pratique à la fin de l’article une référence de livre-cd spécifique). La pratique la plus courante consiste à s’assoir, jambes en tailleur ou sur une chaise, dos droit mais pas rigide. On peut fermer les yeux ou les garder légèrement ouverts en fixant un point à un mètre au sol devant soi. On se fixe une durée (10 mn, 20 mn, 40 mn…) et on la respecte.
La principale difficulté consiste à cohabiter avec les multiples pensées qui assaillent alors notre esprit : « Il faut que je fasse ci, ou ça, que j’appelle untel, j’ai oublié de payer la facture etc.. » Lorsque des pensées parasites surgissent, on les observe, mais on ne s’y accroche pas, on ne les laisse pas faire le petit train. Et l’on revient alors à l’instant présent, à soi-même. Marie-Laurence Cattoire, auteure de La méditation, c’est malin (éditions Quotidien Malin) conseille de se dire « bonjour » pour s’aider à revenir à l’instant présent de la pratique méditative.

Il est important de noter que le simple fait de se rendre compte qu’on est submergé par des pensées fait en soi partie de la méditation.

Certaines pratiques aident à calmer le tumulte de l’esprit agité :

fixer son attention sur sa respiration, l’observer dans le détail (l’air est-il chaud, froid, doux, dense, léger…) et accompagner son mouvement (imaginer que l’air circule du sommet du crâne à la base de la colonne vertébrale à l’inspir, et prend le chemin inverse à l’expir).

écouter les sons environnants. On essaye d’attraper dans le détail les sons proches, lointains, intérieurs, on essaye de les redécouvrir comme si nos oreilles étaient toutes neuves…

la visualisation : on peut inviter en soi des images aidantes comme s’imaginer être un arbre avec des racines et un feuillage immense, un rocher que viennent lécher les vagues, une bulle remplie d’une lumière blanche ou dorée bienfaitrice, être un nuage baignant le sommet d’une montagne brumeuse etc.

écouter de la musique traditionnelle orientale ou des sons produits par des bols tibétains.

On dit souvent que seule une pratique régulière, idéalement quotidienne, de la méditation permet d’en goûter tous les bienfaits. C’est vrai, mais cela ne doit pas vous empêcher de faire autrement, à votre manière, si vous ressentez que c’est juste pour vous.

La seule bonne méditation est la vôtre, celle qui vous apporte ce que vous en attendez, consciemment ou inconsciemment.

Je conseille néanmoins pour débuter d’intégrer un groupe de méditation, de qi-gong ou de yoga (la plupart des cours comportent des séances de méditation en début et/ou en fin), pour comprendre l’esprit de la méditation et intégrer l’importance de la posture droite, qui est fondamentale dans la pratique. Ensuite, vous pourrez pratiquer librement, seul. Le fait d’être en groupe est aussi stimulant et permet de mieux traverser les difficultés rencontrées. Sinon, il existe des cd de méditation guidée qui sont très bons et permettent véritablement de pratiquer dans de bonnes conditions. Mais attention, dans ce grand marché de la méditation, soyez très vigilant sur le choix, les fantaisistes, voire les manipulateurs sont légion (voir carnet pratique à la fin pour des suggestions sérieuses).

Un état particulier d’extrême vigilance et de distanciation

Au bout de combien de temps la méditation peut-elle aider à ouvrir votre sens intuitif ? … Et bien cela dépend ! De vous, et où vous en êtes avec votre intuition, de vos objectifs, de votre état émotionnel et psychologique… Une chose est sûre cependant : à l’issue d’une longue séance de méditation, lorsque vous commencez à être aguerri à l’exercice, vous en ressortez dans un état particulier, sorte d’état d’extrême vigilance à ce qui vous entoure, en même temps que de distanciation apaisante. Dans cet état particulier, où les sens sont aiguisés, où tout vous semble différent, voire nouveau, en même temps qu’habituel, vous expérimentez un état intuitif de fait, qui va peut-être favoriser l’émergence d’idées ou de pensées transitant par votre inconscient. Il est important alors d’être attentif, sans forcer non plus, et laisser son esprit apaisé, dégagé des pensées parasites, nous guider sur le chemin de nos intuitions.

A noter que l’état dans lequel nous sommes plongés pendant la méditation se rapproche de celui dans lequel nous nous trouvons au moment  du réveil matinal, notre cerveau émettant des ondes similaires, favorables à l’émergence de l’intelligence intuitive (voir article « Réveil matinal, le moment parfait pour capter des intuitions »).

Marche méditative

Méditer est à la portée de tous, l’important étant d’adopter « sa » pratique, et sentir que cela nous fait du bien. Il n’existe pas une seule forme de méditation, et les approches varient, certaines personnes pratiquent la marche méditative. Il est vrai que l’aspect statique de la méditation assise peut rebuter certain, et se mettre en mouvement aide l’esprit à ce « lâcher prise » auquel invite la Pleine Conscience. Pour méditer en marchant, le principe reste le même que la pratique assise.  Oubliez votre portable ou tout autre appareil qui pourrait vous distraire et restez concentré sur vos mouvements, le contact des pieds au sol, l’air sur votre peau, les sons environnants, votre respiration, et ayez la même attitude envers le tumulte de vos pensées : prenez-en conscience et revenez à l’instant présent. La marche « calme », c’est-à-dire sans sollicitations extérieures (exit écouteurs et autres appareillages destinés à mesurer nos performances…), nous plonge dans un état intérieur de réceptivité douce, hors du tumulte émotionnel, et peut permettre de faire émerger l’idée lumineuse dont on a besoin.

Isabelle Fontaine
Journaliste et auteur de Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions.
www.histoiredintuition.com

Guide pratique:
– Infos sur les différentes formes de pratiques méditatives et adresses  sur le site référence de www.meditationfrance.org
– A lire :
La méditation, c’est malin, de Marie-Laurence Cattoire (éditions Quotidien Malin)
– Livre-CD :
Méditer Jour après Jour, Christophe André, éditions L’Iconoclaste
Méditer, Jon Kabat-Zinn, éditions Les Arènes
Apprendre à méditer, Bob Stahl et Elisha Goldstein, éditions Les Arènes
Pour les enfants : Calme et attentif comme une grenouille, Eline Snel, éditions Les Arènes

À propos de Histoire d'Intuition - Isabelle Fontaine

Journaliste en santé naturelle et en développement personnel, je suis également auteur, spécialiste de l'intuition. J'ai publié "Développez votre intuition pour prendre de meilleures décisions" (Ed. Leducs, 2013), "Cahier de Digital Détox" (Ed. Solar, 2015) et "Devenir Mère et Réussir sa Vie Professionnelle" (Ed. Leducs, 2012). J'anime les blogs Vivre Mieux ! (www.leblogvivremieux.com) site collaboratif sur le bien-être et Histoire d'Intuition (www.histoiredintuition.com) sur lequel je partage réflexions, témoignages et conseils pour mieux connaître et développer son sixième sens.

Discussion

9 réflexions sur “Je médite, donc j’intuite

  1. Bonjour Isabelle,
    Bravo pour vos blogs et sites.
    Avez vous déjà essayé l’app Petit BamBou pour accompagner vos méditations ? J’adorerais avoir votre avis.
    Benjamin cofondateur

    J'aime

    Publié par Blasco | 2 septembre 2015, 17 h 08 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Je médite, donc j'intuite | Histoire d'I... - 10 septembre 2014

  2. Pingback: Je médite, donc j'intuite | Accompagner ... - 28 septembre 2014

  3. Pingback: L’intuition, un jeu d’enfant | Histoire d'Intuition - 28 septembre 2014

  4. Pingback: Je médite, donc j'intuite | Moment pr&ea... - 15 octobre 2014

  5. Pingback: Je médite, donc j'intuite | Voyance plan... - 16 octobre 2014

  6. Pingback: Un an d’aventures intuitives… merci ! | Histoire d'Intuition - 7 janvier 2015

  7. Pingback: Je médite, donc j'intuite | Moment pr&ea... - 26 octobre 2015

  8. Pingback: l’intuition | Caro ti voglio bene - 24 novembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Stage « Venez vous connecter et jouer avec votre intuition ! », 18-24 juin, Pontempeyrat

stage intuition

Le Livre Développez votre intuition…

Développez votre intuition pour prendre de bonnes décisions, un livre d'Isabelle Fontaine, préfacé par Thierry Janssen, publié aux Editions Leducs - Quotidien Malin

Recevez par mail les nouveaux articles d'Histoire d'Intuition

Rejoignez 844 autres abonnés

Conférence Intuition

Articles les plus lus

Archives

%d blogueurs aiment cette page :