Trois conseils pour prendre de bonnes décisions intuitives

Trois conseils pour prendre de bonnes décisions intuitives

Prendre de bonnes décisions, dans sa vie professionnelle ou privée, n’est pas qu’une question de raison pure. Au contraire : cela demande parfois de savoir se mettre à l’unisson de  son intuition. Voici trois conseils pour y parvenir.

intuition livre developper prendre decisions
Prendre de bonnes décisions n’est pas qu’une question de raison pure et fait souvent intervenir le facteur intuition

 1.Ne vous noyez pas dans les informations, allez à l’essentiel

“La profusion d’informations engendre une pauvreté de l’attention” affirme l’économiste Herbert Simon. Les chercheurs en neurosciences ont en effet observé que plus nous amassons de données sur un sujet, plus nous nous égarons de l’essentiel. Il devient alors compliqué de distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas. En cause : notre cerveau. Si intelligent soit-il, notre cortex pré-frontal, en lien avec nos raisonnements, ne sait traiter qu’une certaine quantité d’informations à la fois. Il va trier. Exemple : vous visitez un logement en vue d’un achat. Vous vous laissez séduire par le parquet en chêne tout neuf et un garage tout équipé… Et vous oubliez le plus important : vous êtes loin votre travail et vous exécrez cet endroit.

En pratique : Ne laissez  pas, dans une décision importante, votre cerveau analytique prendre  la main en listant d’interminables pour et contre. Dégagez le plus important en sollicitant votre intuition. Pour ce faire, pensez au sujet qui vous préoccupe, respirez tranquillement, puis questionnez-vous. Rapidement, spontanément, sans vous laisser le temps d’argumenter et de réfléchir, donnez votre réponse. Plus efficace encore : autorisez-vous à ne répondre que par “oui” ou par “non”.

2. Mettez-vous à l’écoute de vos émotions, considérez-les comme un système intelligent

Non, les émotions ne sont pas l’ennemi de la pensée rationnelle. Elles constituent un système perfectionné d’alerte, susceptible de donner des informations clé sur une situation, directement en lien avec notre intuition. Elles sont là pour nous faire bouger : émotion vient du latin motio = mouvement. Vous êtes excité, heureux, éprouvez de la joie à l’idée de faire ceci ou cela? Au contraire, vous êtes triste, hésitant, mal à l’aise ou une peur diffuse vous envahit à l’idée de prendre telle décision? Ces émotions sont un indicateur précieux de votre intelligence inconsciente, qui n’est autre que l’ intuition, pour les neuroscientifiques) que vous avez tout intérêt à écouter et à suivre. Les signaux corporels qui les accompagnent sont importants : tension , estomac douloureux, mal de tête, frisson, accélération du coeur etc.  Pour se décider, Richard Branson, le PDG de Virgin, se base sur l’excitation ressentie -ou pas- par la proposition qui lui est faite. L’homme d’affaires Georges Soros lui, se fie à son mal de dos, exactement proportionnel au risque d’un placement financier!

En pratique : prenez l’habitude de capter vos émotions, les décrypter, les analyser. Arrêtez-vous dessus, nommez-les, parlez-leur même! Bref, établissez un dialogue avec elles. Repérez les manifestations physiques qui les accompagnent et notez-les comment votre corps réagit dans telle ou telle situation. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez décrypter le langage inconscient de vos émotions, qui n’est autre qu’un des multiples langages de l’ intuition et vous en servir dans vos décisions.

3. Faites un break intuitif

Vous n’arrivez pas à vous décider ? Tout est en pagaille dans votre esprit ? Vote cerveau carbure à plein régime, mais sans résultat ?…Prenez l’air ! Outre l’effet stimulant sur le cerveau, mieux irrigué et oxygéné, une marche décentre l’attention et libère du stress. De nombreux artistes et inventeurs,  recourent à cette technique très simple mais très efficace, qui leur permet d’y voir plus clair, et parfois de trouver l’inspiration. “C’est quand je suis tout à fait moi-même, tout à fait seul et de bonne humeur que les idées me viennent le plus facilement et avec le plus d’abondance”, disait Mozart.

En pratique : Pour que cette promenade soit vraiment bienfaitrice, et vous connecte à votre intuition, sortez les mains dans les poches. Ne prenez pas votre téléphone. Flânez , faites du lèche vitrine, asseyez-vous sur un banc et regardez les gens passer… Soyez dans l’instant présent, essayer de sentir, regarder des choses auxquelles vous n’avez jamais prêté attention (les ombres des gens, des arbres, le haut des toits, la forme des nuages dans le ciel, les reflets dans les flaques d’eau etc.). Dans cet état de lâcher prise, de vide émotionnel et mental, l’idée intuitive qui vous manquait pour débloquer la situation pourrait bien surgir.

Isabelle Fontaine

17 & 18 septembre, paris. Venez me rejoindre pour découvrir et déployer vos capacités sensibles !

HISTOIRE D’INTUITION – PROGRAMME 2022-2023
-Stage week-end “Libérez la voix de votre intuition”,
Paris. 4 dates au choix. 2022 : 17-18 sept / 29-30 oct; 2023 : 11-12 mars / 8-10 avril.
Retraite “Développer son intuition pour cheminer vers soi”, Brocéliande 25-29 avril 2022, Ardèche 17- 23 juillet 2022.
-Masterclass en ligne “Initiation à l’intuition et synchronicité” : 2 soirées live et exercices de pratique, 17 nov & 1er dec 2022

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

oeuvre Magritte pop-up newsletter

Allez à la rencontre de votre intuition

 

Découvrez chaque mois de nouveaux articles pour développer votre intuition.

Ainsi que les dates des stages et événements à venir, et sortie de livre.

Rejoignez dès maintenant mes 1 500 autres abonnés.

Merci pour votre inscription, on se retrouve très vite dans votre boîte mail.

%d blogueurs aiment cette page :