//
vous lisez...
Découvrir le sixième sens, développement personnel, L'intuition en pratique, Tous les articles

Intuition de vie : oser suivre la voie de son destin

Insistantes, exigeantes, impactantes… En lien avec notre réalisation personnelle, les « intuitions de vie » font basculer notre destin. Comment réussir à dépasser les peurs, les doutes et les blocages qu’elles génèrent pour écouter leur appel à la transformation ?

Les intuitions de vie ont pour fonction de nous transformer. Photo : Vincent Bourilhon

Les intuitions de vie ont pour fonction de nous transformer. Photo : Vincent Bourilhon

Stéphane a une belle situation dans la banque. Cadre supérieur, tout lui réussit. Pourtant, une petite voix le harcèle : il veut consacrer sa vie à sa passion, le théâtre. Valérie de son côté est atteinte d’une maladie grave. Une intuition ne la lâche pas : refuser les traitements préconisés par les médecins et se tourner vers des solutions alternatives. Jean quant à lui est papa d’une petite fille en bas âge. Depuis plusieurs mois, son couple vacille. Malgré la situation, il sent qu’il doit se séparer de sa compagne. Clara, enfin, a l’impression, depuis des années, de vivre « à côté de sa vie ».  Elle sait au fond d’elle que ses difficultés sont liées à une problématique familiale…
Comme Stéphane, Valérie, Jean et Clara, vous vous êtes sûrement un jour retrouvés face à une « intuition de vie ». Particulièrement dense, façon bulldozer, celle-ci s’accompagne d’une sensation de décision capitale à prendre, de tournant de l’existence, de bascule du destin, d’un « avant » et d’un « après »… Ce genre d’intuition diffère de celles du quotidien -comme trouver une place de parking en mode GPS- ou même celles, pourtant cruciales, nous avertissant d’un danger. Une intuition de vie nous impacte au cœur et s’inscrit dans la durée. Souvent, on se sent perdu, décontenancé, voire contraint face à la décision qu’elle nous montre du doigt.

Nous pousser à nous transformer

Illustrant à merveille la fonction supérieure du sixième sens qui est de nous guider vers notre réalisation personnelle, l’intuition de vie est compliquée à traverser car elle nous pousse à nous transformer. Elle nous incite à prendre de la  hauteur et à opérer une remise en question par rapport à une situation où nous sommes enlisés. Ce blocage, dont nous avons plus ou moins conscience, peut concerner la vie professionnelle, personnelle, relationnelle, intérieure…
Agissant tel un radar subtil, dès lors que nous nous éloignons de notre essentiel, -c’est-à-dire la part « spirituelle » en nous ayant besoin de sens et d’exprimer sa juste place dans le monde-, l’intuition nous envoie des messages pour nous permettre de nous réaligner. Cependant, ceux-ci peuvent être difficiles à entendre, d’où le caractère souvent « serpent de mer » d’une intuition de vie. Flottante, elle plonge et refait surface, au gré des événements. Nous y pensons, puis nous oublions, puis nous y repensons, puis nous re-oublions… Cela peut durer des jours, des semaines, des mois… voire des années !

Elle revient toujours…

Mais comment savoir si cette intuition de vie est « juste » ? Comment être certain que l’on ne va pas commettre une terrible erreur en l’écoutant? Une des caractéristiques majeures de l’intuition de vie est justement, à l’image du serpent de mer précédente, son caractère réminiscent et collant. Pour faire simple, une intuition de vie revient toujours à nous, sous une forme ou une autre… Elle nous « obsède », elle insiste. Si elle ne peut rentrer par la porte, elle le fera par la fenêtre, ou par la cheminée, et ainsi de suite... Au final, si on n’écoute pas une intuition de vie, on peut somatiser, c’est-à-dire développer des symptômes ou une maladie. On peut ressentir de la tristesse, du mal être, des angoisses diffuses. C’est un peu comme si nous étions coupés en deux et qu’une partie de nous, la « conscience », niait l’autre partie, la partie « inconsciente » avec la souffrance que cela engendre. Il peut aussi parfois y avoir des synchronicités, et autres « étranges coïncidences » qui se manifestent dans le sillage de cette intuition de vie. Ces messages venant du monde extérieur, en écho à notre monde intérieur, nous ramènent comme un aimant à cette intuition (voir article Synchronicités, ces heureuses coïncidences qui nous connectent à notre intuition).

Le temps de l’intuition n’est pas nécessairement celui de l’action

Suivre son intuition de vie demande de traverser la peur, les doutes et de trouver des espaces de conciliation entre conviction intérieure et contraintes extérieures. Ces phases inconfortables, Valérie, Jean, Stéphane et Clara les ont vécues. Valérie a refusé en partie son traitement médical et vit sa maladie comme un chemin de connaissance intérieure. Jean a quitté sa compagne, tout en maintenant le dialogue. Cette rupture sera peut être une occasion pour le couple de repartir sur de nouvelles bases… Malgré la pression de son entourage, Stéphane a sauté le pas. Il a créé avec succès une structure proposant des prestations théâtrales de développement personnel. Clara quant à elle a contacté un thérapeute spécialisé en psychogénéalogie, décidée à commencer un vrai travail sur elle …
Courage, sincérité, lâcher prise, respect pour soi sont les qualités mises à l’épreuve dans les intuitions de vie.  Rendez-vous avec soi-même, -soi-m’aime-  il nous est demandé d’aller au-delà de ce que nous croyions être nos limites. Sur ce chemin, le temps peut être notre allié. Il peut nous préparer, petit à petit, à intégrer le changement nécessaire. Le temps de l’intuition n’est en effet pas nécessairement toujours celui de l’action.

Isabelle Fontaine


EN PRATIQUE
Éclairer une intuition de vie grâce à l’introspection et la visualisation 


1.Prenez un temps d’introspection en répondant par écrit aux questions suivantes :
– Depuis quand suis-je animé par cette intuition de vie ? Quelle en est l’origine, y-a-t-il des événements associés ?
– Quelles stratégies ais-je éventuellement mis en place pour fuir cette intuition ?
– Quelles peurs cette intuition de vie me demande de surmonter ?
– En quoi cette intuition de vie, si je l’écoute, peut-elle répondre à mes besoins essentiels, me mettre en joie et donner du sens à ma vie?
2. Faites une visualisation « intuition réalisée »
Prenez un temps au calme, assurez-vous de ne pas être dérangé. Assis ou allongé, fermez les yeux, respirez profondément par le nez jusqu’à vous sentir détendu, dans un état de présence. Puis imaginez que votre intuition de vie se réalise. Laissez venir sans vous juger ou vous censurer les images, les pensées, les ressentis corporels qui se présentent spontanément à vous. Quand vous sentez que vous avez fini votre voyage intérieur, ouvrez les yeux, et notez les informations venues à vous.
I.F.


Stage "Libérez la Voix de votre Intuition" 
Deux jours pour se reconnecter à sa petite voix, se découvrir et s’étonner. 
8-9 février / 26-27 février / 21-22 mars / ou 8-9 avril 2020
Prix : 210 euros 
Montreuil, métro ligne 9 
Animé par I. Fontaine, auteur de "Libérez la Voix de Votre Intuition", Eyrolles.

À propos de Histoire d'Intuition - Isabelle Fontaine

Journaliste pendant 20 ans spécialisée en bien-être et santé naturelle, auteure de livres en développement personnel, j'ai publié aux éditions Eyrolles Libérez la Voix de Votre Intuition. Passionnée par le sixième sens, j'anime ce blog Histoire d’Intuition, donne des conférences et organise des stages pour mieux se connecter à sa petite voix intérieure et la développer. J'accompagne aussi à titre individuel des personnes sur un chemin de connaissance de soi et de transformation intérieure.

Discussion

3 réflexions sur “Intuition de vie : oser suivre la voie de son destin

  1. Merci Isabelle pour ce nouvel article riche d’enseignements sur les manifestations subtiles de l’intuition et sur l’aspect « flottant » qu’elles peuvent parfois revêtir.
    J’aime beaucoup l’illustration avec ce funambule sans balancier et cette double symbolique de l’abandon et de l’équilibre:
    – Abandon dans la confiance, à ces beaux oiseaux qui le portent dans ce ciel nuageux,
    – Équilibre maintenu par les seuls bras du funambule et donc par ses propres forces.
    L’intuition de vie nous pousse en effet vers l’inconnu mais nous invite à faire confiance à cet inconnu, grâce à nos propres forces intérieures qu’elle nous dévoile dans un léger murmure tout au long de notre cheminement. Nous devons donc rester très attentifs à notre vie intérieure ! Patricia

    J'aime

    Publié par Patricia Kouassigan Abimbola | 20 décembre 2019, 18 h 09 min
    • Merci beaucoup Patricia pour ton commentaire et sa justesse et profondeur de la compréhension symbolique. Il se trouve visuellement que ce visuel choisi pour illustrer cet article a fait l’objet d’un aller et retour avec ma propre intuition. Je l’avais d’abord choisi intuitivement, sans réfléchir, puis je l’avais remplacé par un autre visuel, en jugeant que cette image d’un homme sur le fil avec les oiseaux dans le ciel était un peu trop « perchée »… Et puis je me suis ravisée ! Non, c’était bien cette image qui me parlait le plus, et cela, sans avoir une seconde analysé le « pourquoi ». C’est donc génial que tu ‘apportes cet éclairage qui me touche et me montre que moi aussi, je dois décidément faire confiance en mon intuition et mes premiers ressentis. J’espère que tu vas bien à Cotonou, que la voix de ton intuition et des symboles s’envole haut dans le ciel, et je t’embrasse 🙂

      J'aime

      Publié par Histoire d'Intuition - Isabelle Fontaine | 21 décembre 2019, 7 h 31 min
  2. Bonjour Isabelle,

    Ça va très bien sous les cocotiers de Cotonou😉 Il fait très chaud en ce moment, 33°!
    J’ai en effet constaté que tu avais changé le visuel, et je trouve moi aussi que celui-ci est plus adapté et pas trop perché du tout. C’est l’occasion d’ailleurs de dire un grand bravo à l’artiste, Vincent Bourilhon, que j’ai découvert grâce à ton blog. Ces œuvres sont pleines de poésie et d’imaginaire. Il a des inspirations vraiment étonnantes.

    A bientôt j’espère pour un nouvel article. Peut-être pourrais-tu un de ces jours, développer le thème de l’intuition et de l’hypersensibilité car, au fil de mes recherches et lectures sur l’intuition, j’ai noté que les grands intuitifs sont des hypersensibles. D’ici là, je t’embrasse et te souhaite un très bon Noël ✨✨✨

    J'aime

    Publié par Patricia | 24 décembre 2019, 9 h 40 min

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Prochains stages Intuition 26-27 fev / 21-22 mars / 8-9 avr 2020

Recevez par mail les nouveaux articles

Articles les plus lus

Synchronicités : ces heureuses coïncidences qui nous connectent à notre intuition
Des heures miroir à 2020, année miroir!
«L’intuition est la capacité de capter une information de façon non conventionnelle»
L’intuition d’être observé : une perception « paranormale »  ?
Le mystérieux sixième sens de la Dame à la Licorne
L’intuition, la personnalité intuitive et le MBTI selon Jung
Secrets de famille : quand le corps sait l’indicible
Le coeur, notre cerveau intuitif ?

Cliquez pour lire un extrait

Sur Instagram

Tous les articles d’Histoire d’intuition classés par mois

%d blogueurs aiment cette page :